Mise au point avec l’équipe de travail à La Moran.

Quelques jours avant notre départ pour la France en direction de la  Lift Conference 2009 à Marseille, nous avons réuni l’ensemble des personnes au Venezuela qui travaillent avec nous sur le projet Colibri. Il s’agissait de réfléchir aux solutions techniques par rapport aux besoins en fonctionnalités émis par la communauté et de réflechir sur la méthode à entreprendre pour travailler en équipe. Le but était de faire participer tous les acteurs pour donner des réponses à nos propositions ou interrogations.

Etaient réunis avec nous Andres le géographe, Alexis l’ingénieur informatique, Luisa la responsable de Colombbus Venezuela, Adriana l’étudiante de l’USB, Angel le conseiller élu du quartier et Jose l’enseignant du centre informatique. Quelques personnes de la communauté ont aussi participé.

L'équipe réunie autour du projet

Voici la présentation utilisée comme support durant la rencontre à La Moran :

De nombreux commentaire ont été notés durant cette réunion qui permettront de mettre à jour les spécificités de l’outil à développer.

Voici ci-dessous un ensemble de photos réalisées durant cette rencontre :

Posté il y a 8 Années, 5 Moiss à 16 h 17 min.

1 commentaire

Mapguide, mapserver ou Geoserver? Cartoweb, Fusion ou Mapguide Viewver ? Que choisir ?!

Pour rappel, cette plateforme contiendra une partie SIG du quartier que tous les acteurs pourront consulter via une interface web, pour par exemple “connaître  les lieux de tris des déchets“, “faire de la géostatistique afin d’ afficher avec une couleur l’ensemble des maisons du quartier qui ne possèdent pas d’électricité” ou “les terrains qui n’ont pas de titre de propriété“…Etc

Pour réaliser la plateforme géographique, il faut faire un choix au niveau de l’interface web utilisée et au niveau du serveur qui génerera la carte.

Une équipe avait déjà développé une première version avec Mapserveur connecté à une base de données Postgres,  mais avec une interface  qui n’a plus évoluée depuis (Mscross).

Nous hésitons à nous tourner vers MapGuide ou à conserver Mapserver. L’intérêt de Mapguide, ce sont ses outils complémentaires  comme Maestro, qui permet de gérer facilement l’information spatiale et les bibliothéques de Mapguide. C’est un outil qui fait gagner un temps précieux.  Geoserver présente aussi des fonctionnalités intéressantes…

Au niveau de l’interface, Fusion est particulièrement innovant et l’on peut déplacer, modifier, ajouter des options très facilement. Il est assez simple à prendre en main. Cartoweb à des options très évoluées avec son module de géostatistique mais n’est plus en développement. Mapguide viewver serait la solution la plus simple, mais pas la plus adaptable ni graphiquement évoluée…

Bref, on continue nos tests !

Pour mieux comprendre où se situent tous ces outils, on a trouvé un petit graphique pour nous aider à organiser les outils selon leurs fonctions (en pdf ici) . Il a été réalisé par Laurent Jégou (Blog : «  Le Petit blog géographique ») et résume bien les technologies dont on parle sur ce site :

Comparatif outils WEBSIG.jpg

On a presque toutes les données et les tests en main pour prendre une décision. Je crois que nous ne sommes plus très loin de dévoiler les choix que nous préconisons pour le développement de la première version de Colibri… ! Bientôt…

Posté il y a 8 Années, 5 Moiss à 1 h 28 min.

Ajouter un commentaire

Définir les spécifications techniques du projet Colibri

Projet.jpg

Définir les spécifications techniques , c’est à dire l’ensemble des technologies  utilisées pour développer cette plateforme nécessite deux choses :  Un travail de veille technique et scientifique impressionant et l’écoute du besoin des communautés des barrios.

Cette étude permettra à terme de réaliser le cahier des charges du projet Colibri.

Voici donc quelques premières spécifications techniques. Tout d’abord, trois premières conditions doivent être respectées :

-  Cet outil doit pouvoir être utilisé,  étudié, modifié, dupliqué et diffusé librement. Nous allons donc développer une plateforme à partir de logiciels libres que nous pourrrons adapter et diffuser autant que possible.
- On doit pouvoir l’utiliser à la fois sur les systèmes d’exploitation Linux et sur Windows.
- L’outil doit fonctionner sur tous les principaux navigateurs et donc être au format Web et respecter les standards.

Au niveau du client (la communuauté du barrio), le logiciel Colibri doit être le plus simple possible, c’est à dire que son utilisation doit être très facile pour des personnes ayant rarement utilisé l’informatique.

Viennent aussi des considérations ergonomiques. Le projet doit être développé pour que les communautés se l’approprient. L’aspect visuel est donc essentiel et il faudra pouvoir facilement le modifier selon les lieux où il sera développé.

On pourrait ajouter qu’il faut prendre en compte les considérations à long terme… Et là, on complexifie chaque choix technique !
Par exemple, il est certain que les personnes dans les communautés auront chez eux un téléphone avec navigateur intégré bien avant d’avoir un PC portable. Cette plateforme devra alors être lisible sur des navigateurs de taille réduite. D’où l’importance de travailler avec des technologies très dynamiques au niveau de leur développement et qui possèdent une communauté d’utilisateurs importante et capable de faire évoluer leur outil.
Ensuite, le développement de l’outil risque de se faire dans plusieurs langues, et avec des développeurs qui devront comprendre facilement le code pour pouvoir le mettre à jour ou l’adapter selon les communautés.

Bref, des choix globaux mais complexes et qui nécessitent beaucoup de veille technique et de réflexion avec la communuauté…

Et puis, il y aura à faire des choix techniques plus spécifiques à chaque module, comme par exemple, quelle technologie utiliser pour afficher la carte ?… Bref, la définition des spécifications techniques d’un projet comme celui de Colibri n’est pas chose simple…

Pour autant, nous aimerions rapidement réussir à réaliser le cahier des charges du projet !

Posté il y a 8 Années, 6 Moiss à 17 h 50 min.

Ajouter un commentaire